Comment le groupe Thermi-Lyon s’engage pour le respect de l’environnement ?

Comment le groupe Thermi-Lyon s’engage pour le respect de l’environnement ?
Le traitement thermique des métaux demeure indispensable à la conception de pièces industrielles destinées à l’aéronautique, au médical ou encore à l’automobile. Depuis plusieurs années les industriels du traitement thermique ont mis en œuvre des procédés qui respectent l’environnement et conformes à la législation européenne (Reach). Pour aller encore plus loin dans la diminution de l’empreinte carbone de son activité, le groupe Thermi-Lyon a choisi de remplacer les bains de sels et certains traitements sous atmosphère par le traitement sous vide. Comment ce procédé fonctionne-t-il ?
Un traitement thermique des métaux respectueux de l’environnement
En fonction de la technologie, le type d’énergie utilisé peut-être diffèrent (gaz, électrique) et les atmosphères de traitements differentes. Certaines machines anciennes consomment beaucoup plus que des modèles modernes. Par ailleurs, l’énergie nécessaire provient parfois de sources carbonées type gaz, plus polluantes que l'énergie électrique produite par le nucléaire, par exemple. 

La méthode utilisée pour le traitement thermique revêt aussi une importance cruciale. Certains fluides de trempe se révèlent plus complexes à gérer que d’autres et les opérations de lavage et de dégraissage des pièces peuvent aussi produire des déchets. Pour réduire son impact environnemental, le groupe Thermi-Lyon mise sur le traitement sous vide, qui présente notamment l’avantage d’utiliser des techniques modernes de chauffage électrique avec des consommations réduites en énergie et des refroidissements sous gaz neutre.

Le traitement sous vide « allié » de l’environnement 
Le traitement sous vide des pièces métalliques industrielles fait partie des techniques les plus efficaces pour éviter de produire des déchets liquides, notamment lors de la phase de trempe. Au lieu de recourir à une huile ou à des bains de sels, on utilise un gaz, généralement de l’azote, mis sous pression. La pièce est installée dans une chambre sous vide, chauffée par radiation puis transférée dans une chambre froide pour un refroidissement par circulation d’un gaz neutre. 

En plus de ne produire aucun déchet polluant, le traitement sous vide des pièces participe à réduire le délai de traitement car ce dispositif fonctionne 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Cette technique se révèle très efficace et supprime tous les risques d’oxydation ou de décarburation susceptibles de se produire lors d’une trempe haute température. De manière générale, le traitement thermique sous vide des métaux permet de fabriquer des pièces de bien meilleure qualité.

DES PIÈCES PLUS DURABLES 
Les pièces fabriquées selon cette méthode présentent peu d’aspérité ou de déformations, n’ont pas besoin d’être lavées ou sablées une fois terminées et affichent une durée de vie bien meilleure. 

Le traitement thermique sous vide permet donc d’entrer dans un cercle vertueux : des pièces produites sans produire de déchets et durant plus longtemps impliquent une baisse des besoins en renouvellement des pièces, donc moins de consommation énergétique, de matière première de la part de l’industriel.

DIFFÉRENTS TYPES DE TRAITEMENT SOUS VIDE
Le traitement sous vide des métaux peut prendre plusieurs formes : hyper trempe des aciers inoxydables, trempe, cémentation sous vide, nitruration sous vide, dépôts sous vide, il peut aussi servir au durcissement structural  ou au recuit magnétique, par exemple. Il s’agit d’une méthode idéale pour traiter les pièces aux propriétés métallurgiques spécifiques, à cœur ou en surface, nécessitant une très grande propreté car elles sont utilisables en l’état.

Vous souhaitez en savoir plus sur les techniques de traitement thermique ou recherchez une entreprise au savoir-faire reconnu ? Le Groupe Thermi-Lyon dispose d’un savoir-faire reconnu en traitement thermique et revêtement sous-vide pour tous types de pièces. Parlons de votre projet.